encre, encre acrylique, encre aquarelle, encre alcool,

Joyeuse Saint Valentin !

Dans la vidéo d’aujourd’hui, je me suis laissée inspirer par cette fête dédiée à l’amour, à l’amitié et à la gratitude. Je me sens tellement épanouie et bénie par la vie en ce moment que c’était très facile. Tellement de choses excitantes et stimulantes se réalisent enfin ! Dont vous toutes chères lectrices et tous chers lecteurs. Oui, je sais, je viens de briser une règle de français ! Et c’est volontaire ;-) Vous êtes de plus en plus nombreuses et nombreux à vous sentir inspiréEs et encouragéEs à exprimer votre essence artistique, votre instinct créatif. Vous êtes de plus en plus à me lire, à me suivre sur toutes les plateformes, à me contacter et à venir me rencontrer (pour ceux qui le peuvent ;-)).  Et tout ceci me réjouit au plus haut point, je me sens comme sur un nuage des bisounours/calinours.

Cela me confirme que j’ai vraiment bien fait d’écouter mon rêve un peu fou, beaucoup trop risqué et pourtant si satisfaisant ! Je profite donc de cette Saint-Valentin, pour vous exprimer toute ma gratitude et tout mon amour. Parce que sans votre support, sans vos commentaires, sans vos courriels, sans votre participation aux ateliers, aux coachings privés, et maintenant aux conférences, je ne sais pas ce qui serait arrivé. Sans vous, pourrai-je endurer la lenteur de ce processus, aurai-je maintenu l’enthousiasme, aurai-je pu traverser tous les obstacles et toutes mes peurs durant une si longue période ? Du fin fond de mon coeur, je vous dis : 

Merci, encre alcool, edwidge de mota

C’est dans cette intention, en suivant mes sentiments que j’ai laissé glisser mes doigts sous l’effet magique des encres pour créer la vidéo qui suit.

Ceux qui me suivent de très près vous ne serez pas étonnés de constater que les magasins Hachem se sont joints à mon rêve un peu fou ***. En fait, il serait plus juste de dire que nous avons des rêves et des visions communes et que nous avons décidé de joindre nos forces afin de vous aider à réaliser vos ambitions créatives.

Non, mais « Tsé ! », quand je dis sur un nuage … j’exagère à peine HAHAH !!  Pour ceux que ça intéresse, vous trouverez tous les détails sur la page Académie Hachem.

PS : Après la vidéo, je reviens à mon tutoiement habituel ;-). Je me sens ainsi plus proche de chacun de vous. ;-)

Allez trêve de blabla voici pour l’émerveillement de vos yeux :

 

Détails des produits et techniques 

 

Le marqueur de masquage ou en « bon français »  Drawing gum marker est idéal pour conserver des zones intactes. C’est ce que l’on appelle faire une réserve. La gomme de réserve ou liquide de masquage est une composition de latex qui est offerte en pot depuis de nombreuses années. Souvent utilisée par les aquarellistes et les illustrateurs, la gomme de réserve s’utilise avec des peintures liquides ou l’acrylique en très très fines couches. On l’applique avec un pinceau (qui ne sert qu’à ça, parce que cela l’abime au premier usage). Les avantages du marqueur sont multiples. J’aime beaucoup celui de Pébéo, sa pointe fine (0,7mm) permet de faire des traits aussi fins qu’un stylo. Un petit conseil avant de l’utiliser sur une véritable création, une petite période de rodage sur un quelconque support est très utile. Cela va assouplir la pointe et égaliser le débit. Pendant l’utilisation, comme tu le constateras sur la vidéo, il faut amorcer régulièrement la pointe sur un support rigide (une palette ou un couvercle). Après chaque utilisation, il faudra retirer l’excédent de gomme sur la pointe avec tes doigts. Laisse sécher complètement la gomme de réserve avant de déposer la peinture. Avec le marqueur, seules quelques minutes suffisent. Laisse sécher à nouveau la peinture. Il faut vraiment que la peinture et le papier soient complètement secs, sinon tu risques de déchirer le papier ou d’étaler la peinture. Finalement, tu peux retirer la gomme de réserve en frottant avec tes doigts ou avec un singe. Comme je le démontre dans la vidéo. Le singe est un gros carré en caoutchouc  (je crois) qui fonctionne comme une gomme à effacer là où ces dernières ne fonctionnent pas. Je ne sais vraiment pas pourquoi ce fabuleux objet porte ce nom.  Cela dit, si tu connais la réponse, sens-toi à l’aise de le laisser en commentaire ! Un grand merci d’avance.

Ensuite, la technique démontrée s’appelle « humide sur humide ». Ce qui sous-entend que l’on mouille le support avant de venir déposer une peinture liquide. On voit les effets très organiques et magiques que cela crée. Personnellement, je ne peux me passer de cet effet. J’en mets sur toutes mes oeuvres ou presque depuis des années …

Les encres utilisées dans cette vidéo sont les suivantes :

  • encre aquarelle (Écoline, Carmin - 318)
  • encre aquarelle (Colorex de Pébéo, Jaune clair - 19)
  • encre à l’alcool (Tim Holtz de Ranger - Framboise / Raspberry)
  • encre acrylique ( High Flow de Golden - Rouge Naphtol clair - Quinacridone Rose - Orange Pyrrole)
Liquitex-Paddle-Brush-Freestyle-1inch
mini-pulvérisateur-Ranger
DÉTAILS DU FICHIER JOINT Efface-a-2-embouts-RD65

Les outils

 

Le pinceau que j’utilise est le Paddle freestyle de Liquitex 1pc de largeur. J’adore cette gamme de pinceaux, le manche très court est en fait très ergonomique, ce qui permet à ces outils de devenir de véritables extensions de nos mains.

 

L’ INDISPENSABLE de cette vidéo est le mini pulvérisateur de Ranger. J’ai longtemps cherché un « pouch-pouch » comme ça. Je l’adore, il permet de déposer véritablement une très légère brume . Il offre un débit toujours égal et contrôlé de l’eau. Son petit réservoir permet d’être très bien maintenu dans la main, mais c’est aussi son seul inconvénient, il faut le remplir plusieurs fois … En tout cas, si tu es une « pouch-pouchteuse » comme moi. Si c’est le cas, il faut en avoir plusieurs. Idéal aussi pour avoir une petite touche de parfum toujours avec soi … Rien à voir, je sais, mais on se comprend ;-)

Et enfin un autre de mes chouchous dont je ne pourrais plus me passer. L’efface à deux embouts - RD65 de Royal&Langnickel. Ce petit outil a plus d’un tour dans son sac. Il est fabriqué initialement pour faire des retraits de peinture. Il fonctionne très bien avec tous les types de viscosité, de très épaisse «  Heavy body » à  fluide et liquide comme tu peux le constater. Avec ces deux têtes, une en forme de biseau, l’autre en pointe, il permet également d’étirer la peinture, de la pousser et de dessiner … en plus son prix est dérisoire. Mais chut !

Alors voilà, j’espère qu’encore une fois, mes trucs et astuces, mes créations intuitives et spontanées t’ont inspiré(e) à créer le plus souvent possible et ce même si c’est 10 minutes seulement. Si tu veux en savoir plus sur ce sujet, je t’invite à aller voir cet article qui va t’expliquer et t’encourager. Et tu peux aussi lire et relire le magazine que j’offre en cadeau : « Sésame, Inspire-moi !  : Comment créer lorsqu’on court après le temps ». Si tu veux le recevoir, inscris-toi au blog, ici ! ;-) 

Un grand merci pour ta lecture. Si tu penses à une personne de ton entourage que cela pourrait inspirer, partage-lui ta découverte. À très bientôt !

 

 

*** Proclamation d’éthique de blogueuse ***, cette vidéo a été commanditée par les magasins Hachem, et créée dans le cadre de la première conférence : « À la découverte des encres ». Pour de plus amples informations sur cette collaboration, clique sur la page Académie Hachem.

HAUT