Peindre avec un enfant

/ / apprivoiser sa créativité, créativité, peindre avec un enfant, Peinture acrylique, Peinture intuitive
peindre avec un enfant

Peindre avec un enfant, ça te tente ?

Si tu as dans ton entourage un enfant, âgé(e) entre 3 et 9 ans, tu es chanceux / chanceuse !

S’ils sont plus jeunes ou plus vieux aussi bien évidemment, mais pour le propos qui nous intéresse aujourd’hui, cette tranche d’âge est fabuleusement idéale. Pourquoi ?

Je ne ferai pas ici une thèse sur les bienfaits de pratiquer une activité artistique avec un enfant, je pourrai en parler des heures. Cela dit, voilà brièvement deux raisons essentielles.  La première est qu’à cet âge-là, ils sont « normalement » suffisamment autonomes pour faire une activité de ce genre avec une simple supervision. La deuxième est que les complexes de l’adolescence ne sont pas encore venus intoxiquer leur âme d’enfant, ils sont encore pleins de jeu, d’émerveillement et de simplicité.

La beauté de peindre avec un enfant réside dans le fait que tous les participants, tous âges confondus, ressortent grandis de cette expérience.

Non seulement vous partagerez un moment privilégié ensemble et ça, c’est de l’or dans votre relation. Également, tu lui apprendras à développer son esprit créatif, inventeur. Cette habileté est très précieuse pour son évolution et pour sa vie future, qu’il soit artiste ou non. Quant à toi, tu y gagneras énormément en le regardant comme un maître de spontanéité, de l’amusement sans jugement ni complexe. « Tsé » tout ce que les adultes « bien pensants » ne s’autorisent plus à faire …

Dans la vidéo d’aujourd’hui, je te partage un moment avec mon fils, le plus jeune de notre famille de 4 enfants.

 

Cette vidéo, t’a inspiré(e) et toi aussi tu veux peindre avec un enfant de ton entourage… Afin de profiter pleinement de ce moment, voici quelques conseils que j’ai découverts au fil du temps.

Quelques conseils pratiques

  • Prévois pour toi et l’enfant une tenue vestimentaire qui ne craint pas les tâches.
  • Protège ton espace … parce que oui, il va y avoir des petits dégâts. Ça fait partie du jeu ;-). Personnellement, je prends de vieilles serviettes pour le plancher. C’est plus agréable que des bâches en plastiques et grâce à leur épaisseur, elles sont plus protectrices que de vieux draps. Et enfin, si ton espace est restreint, n’hésite pas à pousser tes meubles pour l’occasion.
  • En tout et pour tout, prévois un maximum d’1 à 2 heures (incluant le ménage). Cela peut varier en fonction de l’âge de l’enfant et de son intérêt. D’ailleurs, prévois plutôt entre 20 à 30 min si l’âge de l’enfant se situe entre 3 et 5 ans.
  • Je te conseille également de préparer des collations, rafraîchissements prêts à être consommés.
  • Et enfin, si l’enfant est jeune, rappelle-lui d’aller aux toilettes, sinon vous risquez d’avoir un autre genre de dégâts à essuyer. 😉

Quel matériel artistique, peut-on utiliser ?

Choisis un support assez grand pour que vous puissiez vous amusez dessus ensemble : une toile ou une feuille pour aquarelle ou pour techniques mixtes environ 20×30 pc / 50×80 cm.

Pour la peinture, on trouve sur le marché différentes options plus ou moins adaptées pour les enfants. On parle généralement de gouache ou d’acrylique. Personnellement, je préfère l’acrylique. Même si ce n’est pas la plus adaptée pour les plus jeunes. Une fois sèche, elle est permanente et évite ainsi le fameux brun bizarre que les enfants arrivent toujours à faire avec la gouache. Cela donne des résultats beaucoup plus esthétiques.

Pour les outils, comme tu as pu le constater, avec mon fils nous avons utilisé :

  • des racloirs à vitres (communément appelés « squeegee » ici au Québec),
  • des pulvérisateurs avec de l’eau.
  • et nos mains … Avec tout ça le plaisir est garanti !!!!

Quelle approche avoir ?

Pour la technique, entendez-vous sur le fait que vous allez jouer avec les couleurs. Ne cherchez pas à reproduire quelque chose que vous connaissez. La tentative de représentation du figuratif amène souvent à la frustration et surtout limite la créativité. Ne planifiez pas non plus. Laissez place à la spontanéité.

Fais choisir à l’enfant 3 ou 4 couleurs maximum. Vous pouvez ajouter du blanc.

Mettez de la bonne musique entrainante pour vous deux et amusez-vous bien !!!!

Le résultat final pourrait te surprendre. Vous pourriez vous en servir tel quel pour décorer ta demeure. Vous pouvez également vous en servir de fond pour une oeuvre que vous terminerez plus tard. Peu importe ce que vous choisirez de faire, sachez qu’en mettant la participation de l’enfant à l’honneur, vous participerez grandement à la construction de son estime de lui-même.

Dans notre cas, ce que tu as vu est devenu par la suite un cadeau pour mon conjoint pour la fête des Pères (mai 2017). Mon fils s’est proclamé le décideur, quant à moi je suis devenue son exécutante. Et c’était du genre, fais-ci, fais ça … ;-).

Et puis, tu peux également vous filmer, comme nous l’avons fait. Cela fait un très bon souvenir !

J’espère que cet article t’a inspiré(e) à t’amuser avec ton âme d’enfant. Si tu penses que cela peut inspirer une personne de ton entourage, partage-lui ta découverte.

Tu as tenté l’expérience ou tu es déjà un(e) adepte de cette activité, partage-nous ton expérience dans les commentaires. J’adore te lire …

Tu veux d’autres inspirations pour éveiller ton instinct créatif, inscris-toi sur ce blogue. En cadeau, tu recevras gratuitement mon e-magazine, 32 pages de trucs et astuces ingénieux pour t’émerveiller au quotidien et ceci même si tu n’as pas le temps ;-). Tu seras également informé(e) personnellement de chacune de mes nouveautés (environs 1 à 2 fois par mois). Clique ici pour t’inscrire !

À très bientôt !

HAUT